Prédications Protestantes dans les Alpes du Sud

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Le Livre de JOËL







LE LIVRE DE JOËL

La première partie du livre du prophète Joël (1.1-2 et 17) évoque de terribles fléaux frappant Juda. Des sauterelles - symbolisant peut-être une armée étrangère - ravagent la terre, provoquant lamentations cultuelles et jeûne.

Après un appel au retour des cœurs vers le Seigneur, la seconde partie du livre (2.18 - 4.21) est constituée d'annonces de salut pour Juda. Le rétablissement de la prospérité, le retour des exilés sur leur terre et une abondance presque paradisiaque s'accompagnent du jugement des oppresseurs.

Le thème de l'effusion eschatologique de l'esprit de prophétie sur tous apparaît en 3.1. Dans le Nouveau Testament, le récit de la Pentecôte a été compris comme l'accomplissement de cette annonce. Finalement, Joël mentionne à plusieurs reprises le "jour du Seigneur". Il peut s'agir d'un jour de jugement catastrophique frappant Juda (1.15) ou d'un jour où les oppresseurs seront vaincus et où adviendra un glorieux salut (3.4 et 4.14).

Jean-Daniel Macchi, Faculté de théologie de l'Université de Genève

Dans « Parole Pour Tous », le 08 Mai 2017


LE LIVRE DE JOËL

La personne de l'auteur, la date et les circonstances exactes de cet écrit restent sans réponse. La lecture de ce petit livre peut s'effectuer en trois séquences:

1. L'appel à la lamentation : 1,1 - 2,11.

L'auteur décrit une invasion de sauterelles (1,4) et les terribles ravages qu'elles ont opérés (1,10). Cette catastrophe atteint tout le peuple, sur le plan matériel et spirituel. Le peuple est convoqué à une lamentation (crier-jeûner-pleurer), le «Jour du Seigneur »* est là, jour de désolation et de ténèbres.

2. L'appel au retour : 2,12 - 2,17.

Cette séquence est caractérisée par un double appel au retour (= conversion) et par la question même du « retour » du Seigneur. Un salut est possible, si le peuple revient vers son Dieu et si Dieu lui-même revient sur sa décision de sanctionner.

3. La réponse du Seigneur : 2,18 - 4,21.

La réponse du Seigneur est une restitution totale, les ennemis sont jugés, les récoltes abondent, la vie cultuelle est renouvelée car l'Esprit est donné à tous.

Le jour du Seigneur est devenu jour de bénédiction pour Juda qui reçoit pour promesse la présence perpétuelle du Seigneur en elle.

La pertinence et l'actualité de cet écrit reposent sur l'appel au retour que le Seigneur adresse à son peuple meurtri. Dieu est intervenu dans l'histoire du peuple (= Jour du Seigneur), pour le sanctionner, mais cette sanction n'est pas sans issue, elle s'accompagne de cet appel qui transforme la sanction en bénédiction.

* le Seigneur = Yahweh = YHWH

Texte de Françoise CASSOU dans « Parole Pour Tous »