Prédications Protestantes dans les Alpes du Sud

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

LE LIVRE de l’EXODE


LE LIVRE DE L'EXODE (Chapitres 1 à 24)

Le livre de l'Exode s'ouvre sur une situation désastreuse : les descendants de Joseph sont réduits à l'esclavage par le pharaon d'Égypte. Mais dans ce contexte particulier, Dieu se révèle au peuple d'Israël et aux... lecteurs d'aujourd'hui !

Face à un despote qui refuse la différence (il fait tuer les enfants mâles des Hébreux), Dieu s'engage dans le long combat qui l'oppose à différentes forces de mort. Et pour cela il fait appel à Moïse. En pleine nature, Dieu se manifeste à ce berger afin de lui donner un premier éclairage sur sa présence divine au côté des hommes. Il se présente en effet comme "celui qui est". Or ce titre est en soi une promesse de non absence, voire d'accompagnement par Celui dont il est uniquement nécessaire de savoir qu'il existe.

Fort de cette révélation, l'homme de Dieu ose faire face à pharaon pour lui annoncer d'abord neuf plaies (des phénomènes naturels). Mais chaque fois le tyran résiste, il ne cède que quand Dieu intervient par la mort des premiers-nés d'Égypte (y compris de l'héritier du trône). Le passage en force de la vie entraîne ainsi parfois des morts, ce qui n'est pas pour plaire à Dieu (cf. Esaïe 19/22). Mais au sortir de cette épreuve, le peuple des anciens esclaves a enfin le droit d'exister avec ses différences.

Le passage par la mer des joncs marque alors une frontière avec ce passé difficile. Mais la route vers la liberté passera encore par bien des apprentissages...

Claude Mourlam dans Parole Pour Tous le 18 Février 2009


LE LIVRE DE L'EXODE

Le livre de l'Exode raconte la sortie d'Égypte d'un peuple écrasé par l'esclavage. Ce texte fondamental de la foi biblique a été rédigé à une période où les anciens Israélites -subissaient la domination de puissants empires. Il proclame que Dieu -ne reste -pas sourd aux cris de souffrance des malheureux et qu'il s'oppose aux pouvoirs oppresseurs.

Ce texte souligne aussi que, si la grâce libère, elle s'accompagne également de responsabilités. Après avoir quitté la servitude du Pharaon et traversé la mer et le chaos sous la conduite de Moïse, le texte rapporte que le peuple s'engage dans un désert rude et menaçant. La confiance faite à Dieu et la fidélité à son égard y sont alors présentées comme fondamentales.

Au pied du mont Sinaï, la rencontre avec Dieu aboutit à la conclusion d'une alliance scellée par le don de la Loi. Le peuple d'Israël est désormais appelé• à vénérer Dieu et à respecter des règles sociales de sorte à vivre en harmonie dans le pays promis.

Au travers du parcours de l'Exode, Israël passe de la servitude d'Égypte au service de Dieu.

Jean-Daniel Macchi, Faculté de théologie de l'Université de Genève

Dans Parole Pour Tous, le 13 Juin 2016