Prédications Protestantes dans les Alpes du Sud

Cliquez ici pour modifier le sous-titre



LE LIVRE D'ESTHER


C'est ici l'histoire d'une jeune juive exilée qui devient reine de Perse et exploite sa vengeance avec beaucoup de réussite. L'histoire de Ruth à l'envers ! Mais son geste risqué sauve de la liquidation pure et simple les Juifs en exil ; l'anniversaire de cet exploit est célébré à la fête des Purim (1), la fête des sorts.

Ce texte, probablement écrit vers 150-120 av. J.-C., est en tout cas connu en Égypte à partir de 114 av. J.-C., et par ailleurs c'est le seul livre biblique inconnu des textes des Manuscrits de la Mer Morte.

S'il inquiète par les solutions présentées, il a au moins le mérite d'évoquer le problème de ce peuple sans cesse pressé entre assimilation et rejet. Et ce, depuis sa constitution, puisque ses composantes ne se sont élaborées en groupe unique qu'en luttant contre ceux qu'il submergeait. Toutefois, il est vain d'y chercher un réel support historique dans la mesure où les annales perses méconnaissent totalement les noms de ce texte biblique pour en conserver d'autres sans confusion possible.

Reste finalement sa très ferme confiance en Dieu. Ce message n'est pas à confondre avec les solutions brutales avancées ici et mérite, quant à lui, d'être médité.

Texte de Jacky Argaud dans Parole Pour Tous, le 9 Octobre 2006



(1) : Purim ou Pourim est une fête célébrée le 14 du 6° mois du calendrier juif. Elle commémore la délivrance des Juifs par le roi de Perse Assuérus du complot mené par son ministre Haman, (visant à exterminer les juifs), grâce à l’intervention de la juive Esther  devenue reine de Perse, éclairée par son cousin, « le juif » Mardochée, qui avait ses entrées au palais royal.

Ce retournement du sort se déroula au cours de deux festins organisés par Esther, c’est pourquoi la fête de Pourim est l’occasion d’envoi de colis d'aliments et boissons, les dons aux démunis, et de repas bien arrosés, de mascarades, déguisements, défilés etc…