Prédications Protestantes dans les Alpes du Sud

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Culte des Rameaux –Dimanche 09 Avril 2017

Trescléoux (05700)


Lectures du Jour :

Esaïe 50, 4-7

Philippiens 2, 6-11

Matthieu 21, 1-11







Qui est cet homme ?.... pour toi ?



Vous avez peut-être ces images en tête : les Champs-Élysées noirs de monde, en 1944, lors de la libération de Paris. Une foule en liesse, un peuple en fête, une marée humaine dans laquelle De Gaulle essaie de se frayer un chemin.

C'est ça, les Rameaux. C'est l'accueil triomphal d'une population à son libérateur, à son héros, à son messie.

Maintenant, ce sont les équipes de sport qui sont reçues comme des dieux au lendemain d'un titre mondial (ou, comme hier, de champion de France de Hockey).

Et c'est ce mouvement de foule qui suscite la question du verset 10, sous diverses variantes : « Qui c'est ça ? / C'est quoi ça ? « Qui c'est cet homme monté sur un âne ? » ou « Qu'est-ce que c'est que ce raffut, ce bazar ?

Et c'est bien cette question qui nous est posée ce matin : qui est cet homme pour toi ce matin ?

Oh oui je sais. Vous allez me sortir votre vieux catéchisme appris par cœur comme à l'école du Dimanche : « c'est Jésus de Nazareth, notre Seigneur, le Christ, le Fils de Dieu ».

Ah oui ? Vraiment ?

Pourtant, cet homme qui entre dans Jérusalem, triomphalement, au milieu d'une foule qui le porte littéralement, n’en sortira plus.

C'est la mort qui l'attend !

En entrant dans Jérusalem, cet homme se jette dans la gueule du loup.

Parce que juste après être entré dans la ville, que fait Jésus ?

Il entre dans le temple (v.12) et renverse tout le commerce que draine le sanctuaire.

Il met par terre toute une économie religieuse dont dépendent les prêtres, les lévites, les marchands, les artisans, les agents de change, les traducteurs et même les voleurs.

Ce coup d'éclat, c'est un coup d'État !

Et bientôt, ils déchanteront, ceux qui l'encensent, ceux qui l'enlacent, ceux qui l'encadrent de scènes de liesse.

Et comment ne pas voir le lien entre ce texte et notre actualité.

À 3 semaines du 1er tour de l'élection présidentielle, nous aussi, nous espérons tellement en un nouveau sauveur que nous n'attendions plus.

Tel des dieux, qui savent tout, qui peuvent tout, les candidats défilent devant nous entourés de leurs adorateurs.

Et c'est nous, la foule indécise, qui regardons ce spectacle assourdissant en nous disant : « Qui c'est lui ou elle ? » ; « C'est quoi son programme ?

L'un promet du sang et des larmes pour redresser la France. Une autre des murs et des barrières pour restaurer la France. Un autre de la justice et de la justesse pour rendre l'avenir désirable. Un autre : « glasnost » et « perestroïka » (transparence et reconstruction) comme en 1989 en URSS. Un autre est en marche jusqu'au perron de l'Élysée pour inventer une autre manière de faire de la politique.

Mais une chose est sûre : comme tous les sauveurs, l'état de grâce ne dure qu'un temps. Après les liesses de scènes populaires, les liasses de mesures impopulaires.

Après les honneurs de la République, les horreurs du débat politique.

Après l'état de grâce, les tas de grimaces.

Parce que ce n'est pas ce qu'ils attendent de lui.

Et il en va des candidats à la Présidence de la République comme de Jésus.

« Qui c'est lui ? » « C'est quoi son programme ?

Jésus entre à Jérusalem et bientôt il va y mourir.

Les gens croient qu'il va les sauver des Romains alors qu'il vient les sauver d'eux-mêmes.

Les gens croient qu'il va faire des miracles alors qu'il ne va créer que du scandale.

Alors. Jésus... Fils de Dieu ? Jésus...Sauveur ? jésus... Christ ?

C'est la question qui nous est posée.

C'est la question qui t'est posée.

Si tu laisses le Christ entrer dans ta vie, le laisseras-tu réformer ta vie ?

Si tu laisses le Christ entrer derrière tes remparts, le laisseras-tu renverser ce que tu crois immuable ?

Si tu laisses entrer le Christ comme ton Sauveur, le laisseras-tu renouveler ta vision du monde, ta vision des autres, ta vision de toi-même ?

Si tu laisses entrer le Christ comme ton Dieu, le laisseras-tu pénétrer dans ton sanctuaire, ton jardin secret, ton intimité, pour faire table rase du passé et ouvrir une nouvelle page de ta relation à Dieu ?

Parce que Jésus, c'est le candidat à la présidence de ta vie.

Parce que le Christ, c'est le programme de Dieu pour toi.


Amen !


Pr Arnaud Vandenwiele